Ligue de voile du Grand-Est

Salomé prend son envol

Quoi de neuf ?

Après le Cham­­pion­­nat de France Minimes Wind­­surf à Carcans-Maubuis­­son, ca s’en­chaine pour Salomé Simon qui parti­­cipe à la Coupe de France Minimes Wind­­foil.

WhatsApp Image 2022-07-16 at 08.52.07.jpeg

Dans la conti­­nuité du Cham­­pion­­nat de France Minimes Wind­­surf à Carcans-Maubuis­­son (33) a été orga­­nisé la Coupe de France Minimes Wind­­foil. L’idée de cette coupe est de tester les jeunes minimes sur le support foil, voir comment la flotte se comporte, quels parcours sont adap­­tés, les formats de courses, l’adé­qua­­tion du maté­­riel, le niveau géné­­ral des jeunes… C’est dans ce contexte que notre jeune Salomé Simon, déjà un peu initiée au foil, a pris part à cette coupe.

Au programme 3 groupes de 14 jeunes mixtes, qui courent 2 manches d’af­­fi­­lée, puis passe le maté­­riel au groupe suivant. Niveau maté­­riel l’or­­ga­­ni­­sa­­tion a prêté des TAHE 6.3 et Star­­board 6.0. Pour équi­­li­­brer les clas­­se­­ments, les jeunes ont alterné les 2 supports.

Vendredi 15, voilà donc Salomé dans le groupe n°3, prête pour ces 2 manches, dans un vent léger de 9–11, elle qui n’a au comp­­teur que 4 ou 5 sorties en foil. Le parcours est de type slalom down-wind départ travers 3 bouées (temps cible entre 5 et 7mn). Contre toute attente (et la première surprise est Salomé), Salomé fait le job avec des départs lancés, un peu près dans le timing et surtout des bords complets en vol. Bien sûr elle pose pour le jibe (qu’elle finit en empan­­nage) mais elle relance juste après pour revo­­ler. L’in­­ten­­tion est là et elle reste dans le milieu de flotte. L’am­­biance est festive, les jeunes des groupes qui ne courent pas sont tous sur les bateaux coach pour regar­­der les manches et surtout tous s’en­­cou­­ragent.

Après 2 courses, Salomé pointe à la 21ème place au géné­­ral sur 41 garçons/filles et elle est 4ème fémi­­nine sur 9. 

Samedi 16, brie­­fing à 9h… c’est tôt, tous les jeunes sont épui­­sés de la semaine passée. Vent un peu plus fort que la veille : 10–15 faiblis­­sant en milieu d’après-midi. Chan­­ge­­ment de parcours, ça se corse : parcours construis travers, vent arrière, travers, près et arri­­vée, temps cible 5mn. Là les choses sérieuses commencent car le portant et le près en foil c’est tout une histoire.

Même prin­­cipe que la veille : 3 groupes qui partent les uns après les autres pour 2 courses back-to-back. Les groupes ont été rebras­­sés avec les résul­­tats de la veille et comme Salomé poin­­tait à la 4ème place fille et se retrouve dans le groupe n°3 « des plus forts ». Chan­­ge­­ment de maté­­riel égale­­ment pour Salomé : elle a couru en TAHE vendredi, elle courra en Star­­board le samedi. Course 3 et course 4 le vent n’est pas au top pour les Star­­board (voile moins puis­­sante et foil qui vole moins tôt), Salomé peine à voler, elle pointe dernière, dans les temps, c’est que ça rigole pas dans le groupe n°3 ! Course 5, on re-change de parcours : un parcours travers en 8, départ 2 bouées, arri­­vée. Salomé rebas­­cule en TAHE. Elle fait le job et arrive 10ème de son groupe. Déci­­dem­­ment, même en foil (cf. T293) le maté­­riel et le gaba­­rit font de grosses diffé­­rences.

Voilà, superbe première expé­­rience en foil pour Salomé, dans des condi­­tions réelles de courses, sur des parcours construits et procé­­dures formelles. Elle finit 4ème fille (sur 9) a seule­­ment 8 points de la 3ème et 30ème de la flotte mixte (41 en tout).