Ligue de voile du Grand-Est

Direction le Championnat de France Minimes pour le Grand Est

Quoi de neuf ?

7 de nos jeunes sont sur la ligne de départ au Cercle de la Voile de Bordeaux à Carcans Maubuis­­­­­­­son, du samedi 9 au vendredi 15 juillet 2022 !

WhatsApp Image 2022-07-09 at 18.40.09.jpeg

Ils vont nous en mettre plein les yeux pendant une semaine ! Voici l’équipe « made in » Grand Est pour ces Cham­­­­­­­pion­­­­­­­nat de France Minimes 2022 : 

En Opti­­­­­­­mist, coaché par Marie-Pierre Carte­­­­­­­ron

Nine de l’Aqua­­­­­­­tic Club d’Al­­­­­­sace et de Lorraine – Section voile 

Clémence de la Société Nautique de Basse Moselle 

Cyrille de l’Aqua­­­­­­­tic Club d’Al­­­­­­sace et de Lorraine – Section voile

Mathéo de l’Aqua­­­­­­­tic Club d’Al­­­­­­sace et de Lorraine – Section voile

En Open-skiff, coaché par Mickaël et Clément 

Nina du Club de voile Cap 250 

En Wind­­­­­­­surf, coaché par Alexandre Simon

Tara de l’AS Gérard­­­­­­­mer Voile

Salomé de l’As Gérard­­­­­­­mer Voile 

La team est arri­­­­­vée dès le vendredi soir pour repé­­­­­rer le terrain, prépa­­­­­rer le maté­­­­­riel, prendre connais­­­­­sance du dérou­­­­­le­­­­­ment du Cham­­­­­pion­­­­­nat, mais c’est bien dimanche que les hosti­­­­­li­­­­­tés ont commencé. Revi­­­­­vez leurs premières courses grâce aux retours de leurs coachs : 

Pour nos wind­­­­­sur­­­­­feuses, 3 courses ont été courues dans un vent assez soutenu 12–15 avec dans la 2ème course de bonnes rafales à 18–20. Zone de navi­­­­­ga­­­­­tion assez éloi­­­­­gnée… un gros échauf­­­­­fe­­­­­ment pour les filles : envi­­­­­ron 30–40 de près pour aller sur zone.

Le niveau est très élevé avec une première moitié de la flotte qui navigue très fort, sans trop d’er­­­­­reur. Ça fait de sacrés trous à l’ar­­­­­ri­­­­­vée. Les condi­­­­­tions étant assez fortes hier (pour les costauds donc) reste à voir ce que ça donnera dans du médium, voir faible. Mais atten­­­­­tion, pas sûr que le vent faiblisse dans la semaine : il fait très très chaud (les accom­­­­­pa­­­­­gna­­­­­teurs confir­­­­­me­­­­­ront) et l’océan est très froid : le ther­­­­­mique a l’air de fonc­­­­­tion­­­­­ner très bien.

Tara a fait un très bon coup d’es­­­­­sai à la 1ere course, qu’elle a décidé de courir avec les garçons ! (Bin oui avec les filles c’était pas assez dur). Non, sans rigo­­­­­ler, les condi­­­­­tions étant très enga­­­­­gées, Tara a été submer­­­­­gée de trop d’in­­­­­for­­­­­ma­­­­­tions et trop de choses à gérer. Après un petit tour à la pêche, on a repris ça au calme ensemble et elle est repar­­­­­tie pour les courses 2 et 3 qu’elle bouclera. Jour 1 de décou­­­­­verte pour Tara, le cham­­­­­pion­­­­­nat commence pour elle aujourd’­­­­­hui (hein Tara !). PS: le tracker de Tara ne fonc­­­­­tion­­­­­nait pas hier… (ça m’au­­­­­rait bien servi pour la pêche !), on le change ce matin.

Salomé entre dans la course dès la 1ere course. Les condi­­­­­tions lui conviennent bien, mais aussi aux autres filles. Les places sont chères, ça se double et ça se redouble. Le 1er paquet finit ensemble dans une distance d’en­­­­­vi­­­­­ron un demi bord, voir maxi 1 bord. Vu les temps cible (30 mn) c’est très serré à l’ar­­­­­ri­­­­­vée. Les courses 2 et 3 s’en­­­­­chaînent, les départs sont très bons. Il y a   2–3 choses à d’adap­­­­­ter aujourd’­­­­­hui mais Salomé est bien dans la course. Ne rien lâcher et surtout aller taqui­­­­­ner les filles devant qui elles aussi ne lâche­­­­­ront rien. Les places se feront à celles qui font le moins d’er­­­­­reur.

Du coté des Opens Skiff, trois courses ont été égale­­­­­ment courues, avec de bonnes condi­­­­­tions météo. Sur la 2ème manche le vent a forci et est monté jusqu’à 20 nœuds avec du bon clapot, avec des sensa­­­­­tions mouve­­­­­men­­­­­tées en vent arrière. Des concur­­­­­rentes avec un très bon niveau. Nina a effec­­­­­tué de très bons départs. Il faut qu’elle affine ses réglages pour les bords au près et profi­­­­­ter du clapot et ainsi grigno­­­­­ter quelques places.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, avec pour la deuxième jour­­­­­née 3 à 7 noeuds !

Sur le rond Wind­­­­­surf, nous n’au­­­­­rons fait que 2 courses dans un vent très faible (pumping en perma­­­­­nence) et surtout très oscil­­­­­lant. Beau­­­­­coup de lote­­­­­rie je trouve, le clas­­­­­se­­­­­ment provi­­­­­soire J2 va bcp bouger ce soir.

Tara et Salomé limitent la casse, mais passent tout de même à côté de condi­­­­­tions qu’elles connaissent norma­­­­­le­­­­­ment plutôt bien. Aujourd’­­­­­hui il fallait être dans l’ac­­­­­tion physique (pumping en perma­­­­­nence et effi­­­­­cace) et dans la prise de déci­­­­­sion : départ, bordure ou centre. Pas toujours les bonnes options (alors que le coach prévient avant … hein les filles), ce qui coûte cher à l’ar­­­­­ri­­­­­vée.

Malgré tout, Tara et Salomé ne lâchent pas et on fait de belles remon­­­­­ta­­­­­das dans les bords de vent arrière (1 ou 2 places gagnées à chaque manche).


Du de Cyrille sur les opti­­mist : « Sur la première course j’ai voulu faire un départ comité et il y avait beau­­coup de monde, j’ai quand-même réussi à partir avec de la vitesse et ma course c’est déroulé dans le calme. 2ème course j’ai voulu tenter un départ sur la ligne mais j’étais dans un sand­­wich et ils m’ont laissé sur place, heureu­­se­­ment qu’il y avait un rappel géné­­ral donc j’ai refait un départ comité avec de la vitesse, sur la dernière remonté au vent il y avait que Abel n’a pas tenu mais Mathéo a bien avancé. »

3ème course départ comité, un peut sous le vent , je passe la bouée 1 bâbord tout juste et avant l’ar­rivé Abel et moi on était côte à côte mais je crois qu’il était devant moi."

Lundi, on va a l’eau avec peu de vent mais avec de l’es­poir, je me suis dit que j’al­lais faire que des départs sur la ligne. Mais il me semble que après le rappel géné­­ral j’ai un petit peu dépassé la ligne, je vois sur le tableau les numé­­ros 2479 et 1437 et la je me dit que c’est la fin pour Mathéo et moi. Après avoir attendu 1h on est repris un départ et après 2 rappel géné­­ral j’ai réussi à prendre un départ avec de l’es­pace et du vent. J’ai passé la bouée 1 bâbord tout juste ! De la bouée 1 a 2 on était au près. De la bouée 2 a la porte j’ai eut l’idée de détendre ma livarde mais évidem­­ment pas réussi à bien la tendre et en virant elle c’est évidem­­ment défaite donc je l’ai remise et elle c’est déten­­due donc j’en avait marre et j’ai conti­­nué avant l’ar­rivé j’ai vu Mathéo et dans les 10 dernier mètres j’ai réussi à rattra­­per Mathéo.


Pour la dernière course, j’ai fait un départ dégagé avec de la vitesse j’ai passé la bouée 1 il y en avait 30 derrière moi, j’ai fait une ligne directe et tout  ceux qui on fait un arc de cercle pour aller a la porte ont pris une grosse risée s’ils ont tous pris sauf moi. 

Mardi, après une longue attente on part sur l’eau vers 18h et il y a pas de vent.

Première course, départ légè­­re­­ment couvert, j’ar­rive à la bouée 1 bâbord mais pour passer j’ai fait un petit refus tribord, j’ai tourné. Tout se passe bien jusqu’à la porte ou appa­­rem­­ment j’ai pas donné d’eau donc on m’a sifflé et j’ai tourné. C’est là où je me retrouve 1er des derniers mais heureu­­se­­ment qu’il y a des BFD. 2ème course départ a gauche parfait, avec de  la vitesse et de vent… Mais il y a un rappel géné­­ral évidem­­ment sur le prochain départ c’est un départ bof, mais comme a la dernière course j’ai fait presque dernier j’ai la rage donc je m’ap­plique, je passe 2 personnes au vent arrière et 4 au près." 


Jour 4: 


Pour la team Open Skiff, 2 courses,  chan­­ge­­ment de  rond. 1ère course : annu­­lée à la première bouée suite à un bascu­­le­­ment du vent. Relance de la course départ correct,  bons bords au près,  mais encore des diffi­­cul­­tés en vent arrière et donc perte de places.  2ème course : Départ bien géré,  très bons bords de près , belle posi­­tion dans la course  et à nouveau pertes de places en vent arrière.

Sur le rond Wind­­surf, mise à dispo a 14h… on y croyait pas mais la brise ther­­mique a finit par rentrer à l’heure pour 15h. 3 courses dans un vent modéré 8–13 assez stable en direc­­tion, sauf dans la 3eme.

On aura tout vu pendant ces 3 courses : du départ bâbord, puis tribord, puis les 2 avec des remon­­tées au prés sur la bordure ou au centre…

Salomé aura tout essayer pour se glis­­ser dans le paquet de tête mais elle bloque à la 8ème place. Départ glissé tribord pour monter sur les bâbords, remon­­tada au vent arrière, diverses options au près… rien n’y fera.

Tara fait son petit bonhomme de chemin. Tantôt elle suit, tantôt elle essaye des trucs. Et ça paye ! Une manche de 5 sur la course no 10. A l’ar­­ri­­vée elle me deman­­dera même si elle n’a pas loupé une bouée. Good job Tara !

Jour 5: 

Bonnes condi­­tions de navi­­ga­­tion. 1ère course, départ géré,  à nouveau bien placée dans les bords de près et diffi­­cul­­tés en vent arrière. 

Dernière course : Bon départ, magni­­fique remon­­tada, toute la course en 14ème posi­­tion . La course qui confirme les capa­­ci­­tés de Nina.  

Nina n’a pas démé­­rité dans son groupe. Groupe dont la majo­­rité des concur­­rentes sont fami­­lières de ce type de navi­­ga­­tion. Sans oublier le manque de concur­­rence dans notre ligue sur ce support.

Sur le rond Wind­­surf, grand miroir ce matin quand on est arrivé sur site à 11h… qui aurait cru que le ther­­mique allait rentrer en l’es­­pace de 30mn pour un départ sur l’eau à 13h30. Belle brise 10–13, très stable en direc­­tion NO. 2 courses à suivre.

Tara et Salomé comprennent qu’il n’y a plus à réflé­­chir ou gérer quoique ce soit. On va courir 2 courses, peut-être 3, donc on ne garde aucune réserve. Et c’est ce qu’elles feront.

11ème course, départ tribord très serré, les filles font le job sur le 1er bord de près. Je sais qu’elle grignote douce­­ment au portant et sur la 2ème remon­­tée. Coup gagnant pour Salomé (6) mais Tara fait un léger hors cadre qui lui coûte cher… plus trop de jus dans la descente (10 à la fin).

12ème et dernière course. Départ encore très serré, mais les filles ne sont pas couvertes cette fois et arrivent à prendre de l’air frais. Poin­­tage bouée 1 pas mal mais je pensais mieux… une fois de plus je compte sur la 2ème partie de parcours pour qu’elle remonte. Tara coince un peu, le jus n’est plus là et les autres filles ne se laissent pas faire. Elle poin­­tera 11ème pour cette dernière course. Salomé se réveille enfin et claque une 2ème partie très bonne en remon­­tant 4 à 5 filles ! Elle pointe donc à la 5ème place.

Résul­­tat des courses : Tara termine ces cham­­pion­­nats 10ème.Salomé après être descendu à la 9ème place réus­­sit à grat­­ter une place et termine donc 8ème de ces cham­­pion­­nats.

Toute la Ligue de Voile du Grand Est féli­­cité cette magni­­­­fique équipe. Et encore un grand merci aux coachs et accom­­­­pa­­­­gna­­­­teurs qui rendent cette aven­­­­ture possible !

Retrou­­­vez toutes les infor­­­ma­­­tions, média et résul­­­tats concer­­­nant le Cham­­­pion­­­nat de France minimes en cliquant ci-dessous


Cham­­­pion­­­nat de France Minimes